Les hommes pleurent souvent seuls
18,00 €
Charles Jarniak, un Polonais venu à la fin de la dernière guerre travailler à Marles- les-Mines, près d'Auchel, vit seul depuis plus de dix ans dans un ancien coron aujourd'hui déserté. Les rues rectilignes aux maisons murées de parpaings grisâtres offrent le triste spectacle d'une cité fantôme où seul règne le silence. Charles Jarniak, l'ancien mineur maintenant âgé de 75 ans, refuse le présent et passe sa vie entre ses journaux, témoins d'une époque révolue, et des souvenirs qui le hantent. Un jour, un autre homme, étrange, mystérieux, arrive dans la cité abandonnée. Il va dévoiler son drame, identique à celui de Charles Jarniak. Peu à peu, une curieuse relation va s'établir entre les deux hommes que tout sépare, et dans laquelle l'un, résigné, trouve la force d'accepter son sort tandis que l'autre renoncera à sa haine qui l'empêche de vivre. Après Le magicien du bonheur et La tête en deux, Hubert Bodin nous invite, dans ce face-à-face entre un ancien mineur et un enseignant, à une grande leçon d'humanité.

format : 155x230 mm
160 pages
isbn : 978-2-8151-0308-4
Couverture souple

Recevez cet article quand il paraîtra :


quantité :  
PANIER
catégorie : livre

____________________________________________________________________________________________
du même auteur :
____________________________________________________________________________________________
de même thématique :